LA MAISON VIOLETTE


« | Accueil

Les non-dits

19.01.2015

C’était la première fois qu’on se revoyait depuis.

Elle paraissait être la même. Je ne lui ai pas dit que son sourire n’était plus aussi grand qu’avant.

On a parlé de son travail, des vacances, de son projet de maison. C’est comme ça que j’ai appris qu’elle avait déménagé mais qu’elle était toujours avec son amoureux. Je ne lui ai pas dit que je ne sais pas si j’aurai pu rester avec l’homme si ça nous était arrivé.

J’ai également parlé de recourbement de cils et de mascara semi-permanent. Je ne lui ai pas posé de question sur le tatouage qui habille son avant-bras. Je ne lui ai pas dit que moi aussi, j’aurai sans doute fait pareil.

On a parlé du beau temps et de poils ! Je ne lui ai pas dit que je trouvais mes sujets de conversation totalement inintéressants. Je ne voulais pas lui dire que j’avais pleuré lorsque j’ai su ce qui lui était arrivé. J’avais peur de la déstabiliser et qu’elle loupe mon épilation du maillot !

Peut-être que la prochaine fois, je lui dirai que j’avais beaucoup pensé à elle, que j’avais été triste pour elle, pour eux. Je lui dirai peut-être que la prochaine fois qu’un bébé grandira dans son ventre, elle devra lui parler de ce frère qui est parti dans son sommeil. Je lui dirai ce que je pense de la vie et de la mort.

Mais peut-être que je ne lui dirai rien parce qu’après tout je ne sais pas si ça lui fera ni chaud ni froid de savoir ça. Cela ne lui rendra pas son bébé et cela la rendra peut-être encore plus triste sur le moment. Finalement, j’aurai sans doute dû lui en parler dès qu’elle a commencé à s’occuper de moi…

Les non-dits dans Moi schmidt-58907-puzzle-500-pieces-papillon-endormi-anne-geddes


Laisser un commentaire

Le CoSo des mères indignes ... |
Lemondedechameauetchaton73 |
rüya tabirleri |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Answersomething
| Mimilka
| Beijing Tours and Travel Se...